Autres

Allaitement : que ne faut-il pas manger ?

Maintenant que vous êtes en période d’allaitement, vous devez rechercher certains aliments qui pourraient provoquer des réactions chez votre bébé. Ce que mange une mère qui allaite est très important pour le bébé. Il est important de maintenir des repas appropriés lorsque vous allaitez afin que votre enfant reçoive les nutriments essentiels et ait une quantité adéquate de lait maternel. Durant l’allaitement, voici quelques listes des aliments à bannir.

Chocolat, difficile à digérer

Le chocolat est riche en théobromine et, lorsqu’il est consommé, il a un effet similaire à celui de la caféine. Bien que les gens aiment avoir du chocolat pendant, ils devraient réduire la quantité pendant l’allaitement. Si vous avez l’impression que votre enfant est très grincheux à cause de la consommation de chocolat, il vaut mieux s’en tenir à l’écart. La seule façon de savoir combien de chocolat vous pouvez consommer est d’observer le comportement de votre bébé. Le bébé peut avoir un comportement difficile et erratique si la mère consomme plus de 750 mg de théobromine par jour et souffre de problèmes de sommeil.

Café peut conduire à l’insomnie

Le café contient beaucoup de caféine et une partie de cette caféine peut se retrouver dans le lait maternel. Les bébés ne peuvent pas digérer la caféine aussi bien que les adultes. Donc, cet excès de caféine dans leur corps les affecte, provoquant de l’insomnie et de l’irritation. Lorsque la caféine est en grande quantité, elle peut abaisser les niveaux de fer dans le lait et ainsi diminuer les niveaux d’hémoglobine chez l’enfant. La meilleure solution est donc de n’avoir que 2-3 tasses de caféine par jour. De petites quantités de caféine sont acceptables, car il y a peu de détection de caféine dans l’urine du bébé.

Les agrumes peuvent irriter le ventre du bébé

Les agrumes sont une source incroyable de vitamine C, mais cela peut irriter le ventre du bébé en raison de leurs composants acides. Comme leur tractus gastro-intestinal est très immature, ils sont incapables de faire face à ces composants acides, ce qui entraine des irritations, des érythèmes fessiers, des crachats, etc. Cependant, vous n’avez pas à supprimer complètement les agrumes de votre alimentation. Avoir un pamplemousse ou une orange par jour est bien. Mais si vous décidez de les supprimer complètement, vous devriez avoir d’autres aliments riches en vitamine C comme les ananas, les papayes et les mangues.

Brocoli peut entrainer des problèmes gazeux

Si vous avez mangé du brocoli pour le dîner la veille, vous ne devriez pas être surpris lorsque votre bébé a des problèmes gazeux le lendemain. Autres aliments gazeux comme les oignons, le chou, le chou-fleur et le concombre qu’il vaut mieux éviter pendant l’allaitement.

Alcool peut diminuer le lait

Par le lait maternel, l’alcool passe de la mère au bébé et affecte son développement neurologique. Vous pouvez toujours prendre un verre de bière ou de vin à l’occasion après neuf mois complets sans boire. Des études ont montré que quelques unités une ou deux fois par semaine ne nuiront pas à votre bébé. Lorsque les niveaux sont plus élevés que cela, il peut y avoir une diminution du réflexe de lait et de la libération de lait. Si vous prévoyez de boire un verre, attendez deux heures avant d’allaiter votre bébé.

Cacahuètes peuvent entrainer les allergies

Jusqu’au sevrage de votre bébé, évitez les arachides, surtout si votre famille a des antécédents médicaux d’allergies aux arachides. Les protéines allergiques des arachides peuvent passer dans le lait maternel produit, puis atteindre le bébé. Le bébé peut souffrir de respiration sifflante, d’urticaire ou d’éruptions cutanées. Même lorsque vous n’en mangez que quelques-uns, les allergènes peuvent passer dans le lait en 1 à 6 heures. La recherche indique également que les enfants pourraient avoir un risque de développer des allergies aux arachides plus tard, lorsqu’ils y sont exposés à un âge précoce. Cependant, il n’y a pas suffisamment de preuves pour prouver que la prévention des arachides pourrait prévenir les allergies chez les bébés.